fbpx

Rejoignez le club

 
 
  • 0
  • Et si l’équipe Mercier renaissait de ses cendres ?

Tout le monde connait l’équipe Mercier ! Les années 60 ! Le maillot violet et jaune de Raymond Poulidor ! Elle fait partie de ces équipes légendaires. L’équipe Mercier a fait courir les plus grands : Antonin Magne, Louison Bobet, et évidemment, Raymond Poupoulidor.

 

Les Cycles Mercier, sponsor principal de l’équipe professionnelle à partir de 1935 et jusqu’en 1969, ont peu à peu disparu. La faute à de mauvais choix stratégiques, ou à une fabrication étrangère moins coûteuse, ou les deux… Au vingt-et-unième siècle, l’usine française ne travaille plus qu’en sous-traitance pour Lapierre et Velib’. Elle ne compte plus que 27 employés.

Le fonds luxembourgeois Starship Investments vient d’annoncer la relocalisation en France des cycles Mercier, avec l’ouverture d’une nouvelle usine dans les Ardennes, à Revin. L’usine, dont le lancement est prévu fin 2021, produira des vélos mécaniques et électriques sous la marque de Raymond Poulidor et de Joop Zoetemelk, ainsi que des cycles sous marque de distributeur. À terme, ce seront 270 emplois qui devraient être créés dans cette cité au passé industriel sinistré.

 

 

Et si cette renaissance industrielle donnait lieu à une renaissance sportive ? Les cycles Mercier pourraient-ils inscrire à nouveau leur nom sur un maillot cycliste ? L’histoire serait belle ! Le « Made in France » très en vogue en ce moment permet la relocalisation de plusieurs industries. Le secteur du cycle n’est pas en reste. La fabrication sur le sol français a de l’avenir. La marque Velcan a décidé de fabriquer ses cadres en carbone près du Mans et maintenant Mercier dans les Ardennes. Vive le vélo Made in France !

Laurent Caron

  • Le sprint d’Arnaud Démare décrypté

    Si vous vous demandez comment lancer un sprint à plus de 70 km/h, cette vidéo Canal + vous l’explique !


© 2020 Bike In The Race. All rights reserved.

Votre Panier